Temps de lecture 4 minutes

 

Bonjour à toi mon très cher liseur,

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet qui me tient à cœur, l’individualisme naturel caché dans notre société.

 

QUEL EST-IL ?

 

Tout d’abord, je vous donne la définition mot pour mot que l’on peut trouver sur internet et qui reprend en grande partie ce que j’en pense.

 

« L’individualisme est une conception philosophique, politique, morale et sociologique où l’individu occupe la place centrale, par opposition aux théories holistes, qui font au contraire prédominer le groupe social. Il s’agit donc d’une primauté de l’identité personnelle par rapport à l’identité collective

Définition provenant de wikipédia France

 

À TITRE PERSONNEL

 

Je souhaite traiter ce sujet, car la plupart des personnes qui m’entourent en pense du mal, contrairement à moi. En effet, nous sommes au quotidien conseillé sur notre manière de vivre, notre manière d’être. Faire le bien, plutôt que rien. Ne pas pouvoir avoir son opinion, si elle ne suit pas la ligne de la pensée collective. Aider, plutôt que de se centrer sur soi. En résumé, s’ouvrir aux autres contre son gré pour être mieux perçu.

Seulement, je ne suis pas comme ça, je ne peux pas. Je me dois d’être franc avec moi-même donc, je dis ce que je pense, je fais ce que je dis et surtout, je reste dans ma ligne directive. Peu importe ce que pensent les autres, je m’en contrefiche.

 

L’INDIVIDUALISME EN UN EXEMPLE

 

Aujourd’hui, être égocentré, pensez à soi plutôt qu’au groupe est très mal vue. Ces personnes sont mises dans des cases sans même comprendre pourquoi ils sont ce qu’ils sont et ç’a le don de m’énerver.

J’en pense, que tout ce que nous pouvons voir de la bienveillance générale est fausse, en grande partie. Lorsque l’on ouvre n’importe quel réseau social, par exemple, nous sommes envahis « d’influenceurs » qui font le bien. Ils font le bien autour d’eux, aides leurs prochains, donnent de l’argent, rendent services. Ils veulent nous faire comprendre, que de se fermer aux autres est mal vu. Très égocentrique en somme.

Seulement, on peut prendre comme exemple les vidéos qui font régulièrement le buzz sur la toile, ou l’on voit ses mêmes influenceurs se filmer pour faire leurs actes de citoyenneté. Donner de l’argent à un sans-abri, de la nourriture, lui couper les cheveux et l’habiller. Je trouve ses vidéos son tout simplement malsains et ne reflètent pas la bienveillance à mon sens. 

 

EN QUELQUES MOTS

 

Je ne vois aucun altruisme là-dedans. Ni dans aucune autre cause où nous nous sentons obliger de nous mettre en premier plan à la place du sujet principal. Comme pour nous mettre en valeur.

Alors la véritable question que nous pouvons nous penser à ce sujet est : Ce genre de bienveillance ne serait-elle pas de l’individualisme camouflé ?

 

UNE AUTRE ÉPOQUE

 

Pour répondre à cette question soulevée précédemment, je pense que oui. Il s’agit d’une forme d’individualisme caché pour se mettre en avant plus que pour aider son prochain. Je trouve cette époque malsaine et « m’as-tu-vu ». Je préfère mille fois faire une petite B.A. dans ma journée dont personnes ne sera rien, que toutes les vues des vidéos soi-disant altruistes des différentes plateformes de réseaux.

Encore une fois je vais me jeter des fleurs, mais comme dis plus haut, je suis de nature égocentrée. Alors, j’aide surement bien davantage toutes les personnes que je croise dans mon quotidien que la majorité de ses pseudos influenceurs qui ne rêve que par le nombre de likes sur leur poste !

J’aurais aimé que l’entraide silencieuse perdure avec le temps et non cette bien-pensance qui nous donnent une vision édulcorée de la réalité. 

 

CE QU’IL FAUT RETENIR

 

Oui, il existe de mon point de vue un individualiste caché dans notre société. Sa définition devrait dès aujourd’hui être revue. Personnellement, je préfère côtoyer une personne qui se dit elle-même égocentrique, plutôt qu’une autre qui la critique en postant ces vidéos dont j’ai pris l’exemple. Soyez vous-même, et ne laissez pas les réseaux sociaux changer ce que vous êtes. Le plus important est de tomber sur des individus qui vous acceptent tels que vous êtes. 

Parler à des inconnues, donner de l’attention à une personne âgée qui croise votre chemin dans la campagne. Ramassez des déchets au sol qui n’ont rien à faire là. Apporter un café à un sans-abri, si l’envie de faire plaisir vous vient sans trop réfléchir. J’ai beau être égocentré, je vis ma vie en aidant au maximum mon prochain tout en préservant la mienne.

J‘aimerais que beaucoup en face autant. Alors, lisez mon blog encore longtemps pour en apprendre davantage.

 

J’espère avoir répondu à une ou plusieurs de tes questions, à très bientôt et passe une agréable fin de journée !