Sélectionner une page

TEMPS DE LECTURE : 5 Minutes

 

 Bonjour à toi mon très cher liseur,

 

Aujourd’hui, pour ce troisième et quatrième article de mon blog, je m’attaque à un sujet qui me touche personnellement. Un sujet qui devrait t’intéresser si tu t’inquiètes du niveau du salaire d’un jeune auteur et plus que tout, que tu n’as aucune idée de ce qu’apporte une vente et où termine ton argent. (Pour plus d’information, je te propose de lire mon second article, « La rémunération d’un auteur auto-édité » un peu plus complet sur la rémunération d’un auteur, d’un point de vue global : ICI)

ALORS POURQUOI CHOISIR BOD.fr ?

En quelques mots, BOD.fr est un site d’éditeur pour auteur souhaitant s’autoédité (Rien que cette phrase me donne mal à la tête). Il te propose des services divers et variés, à cout honnête afin de te publier le plus rapidement possible si tu le souhaite sur tous les sites de ventes en ligne, en format broché ou numérique. Des sites comme celui-ci il y en a quelques-uns, plus ou moins connus, comme Bookelis et Thebookedition, l’un des plus célèbres. Alors pourquoi choisir d’acheter mes œuvres ou celle d’un autre auteur publié chez BOD.fr ? Pour faire simple, je te propose du concret en quelques images en prenant pour exemple l’un de mes premiers romans publiés chez eux.

EXEMPLE : LE JOUR DE TROP

Je vais essayer de ne pas m’éparpiller, car mon second article traitant de la rémunération sera plus complet. Le jour de trop est un roman, au format classique. Après des mois de travail, une pagaille de problèmes rencontrés et des milliers d’euros investis le voilà disponible sur mon site d’auteur. Ce que tu aimerais particulièrement, en te procurant le livre, c’est de savoir que l’auteur de celui-ci sera bien rémunéré et que ton argent n’ira pas remplir les poches de personnes déjà fortunées. Alors tiens-toi bien et lis jusqu’au bout, car ce sujet risque de t’intéresser.

 

CALCUL DU PRIX DE VENTE

 

 

Dans mon cas, je choisis le prix de vente de livre. Il est extrêmement important, car celui-ci permet avant tout d’attirer le futur lecteur. Car, si un livre est trop cher, même si tu estime qu’il vaut son prix, le lecteur ne voit pas cela comme ça. Il pense avant tout à l’argent qu’il va devoir sortir de sa poche pour se le procurer, rien de plus (Sauf s’il s’agit de ton auteur préféré, on devient plus ou moins aveugle et là je sais de quoi je parles !).

Malheureusement pour nous les auteurs autoédités, notre travail n’est pas encore suffisamment rémunéré pour les heures fournis, car les prix sont fixés par le marché. Pour ma part, je rentre les données du livre sur le simulateur de BOD.fr dans un premier temps, afin de savoir combien il va couter à imprimer pour estimer un prix de vente correcte en fonction du marché et de mes charges colossales.

 

PRIX DE VENTE FORMAT BROCHÉ

 

 

Après avoir simulé les différents couts, je décide de vendre mon livre 12 euros. Les cadres rouges font références à la marge BRUTE que je peux espérer en tirer sur tous les sites de ventes en lignes, soit 2,58 euros par vente (22,7% de marge). À cela on retire le cout du contrat chez BOD.fr, la correctrice, la webmaster, l’illustratrice, le marketing étant le plus gros poste de dépense, les abonnements divers et variés de logiciels pour l’écriture et la mise en page, les charges comme l’essence, le matériel et pour finir les impôts.

 

COMPRENDRE LA RÉMUNÉRATION SUR BOD

 

Autant vous dire que si après tout cela il reste quelques centimes, je pourrais considérer qu’il s’agira de mon salaire net (Un jeune auteur, à moins de vendre des dizaines de milliers de livres par an, est largement en dessous du SMIC horaire. J’en parle également dans le second article ICI) Là, tu dois te demander qu’il faille être complètement fou pour se lancer dans des projets d’écritures et dans un sens tu as bien raison.

À mes yeux, c’est comme jouer au loto, sauf que là il y a des centaines d’heures de travail et potentiellement rien derrière. Alors je te dirais plutôt qu’il s’agit d’une passion, et que beaucoup de personne dans la vie, souhaite se lancer dans le vide afin de ne pas avoir de regret. Sauf qu’à droite, dans l’encadrer bleu, la magie opère. Puisque je suis lié par contrat chez BOD, il n’y a qu’eux qui peuvent vendre mes œuvres sans qu’il y ai beaucoup d’intermédiaires (Comme la vente en direct chez votre maraicher du coin).

Le résultat est édifiant. La marge BRUTE chez eux augmente pour arriver à 33%. Soit une rémunération pour l’auteur une fois et demi supérieur que si tu choisissais de passer par un site classique, comme Amazon ou la Fnac. Alors descendons encore d’un étage, car le meilleur arrive.

PRIX DE VENTE FORMAT NUMÉRIQUE

 

 

Cet encadré correspond aux marges de mon livre au format numérique. Sur les divers sites de ventes connues (Les cadres rouges), pour un prix de vente de 3,99 euros, je suis rémunéré à auteur de 1,59 euro soit une marge BRUTE de presque 40%, ce qui est déjà mieux que le format broché par rapport au prix de vente initial.

Sur le site de BOD.fr (Les cadres bleus), pour le même prix je tiens à le préciser, tu permets à l’auteur d’être rémunéré 2,72 euros par ventes soit une marge BRUTE de 68% pour le même travail ! Je trouve que c’est absolument génial.

 

À RETENIR !

 

Tu auras compris que de publier un livre au contenu professionnel en autoédition, coute des milliers d’euros (Toutes les charges mis bout à bout). Afin d’amortir tous ses frais, il faut nécessairement le vendre. Pas pour devenir riche non, simplement pour ne pas perdre d’argent !

Alors quitte à sortir de ton portefeuille quelques pièces pour te divertir de mes œuvres (Du moins c’est l’idée que j’en ai, après tu fais ce que tu veux), autant que ces pièces aillent en majorité dans mes poches et celles de mes collaborateurs. En résumé : 

  • Au format broché, passer par BOD.fr augmentera de 50% ma rémunération.
  • Au format numérique, passer par BOD.fr augmentera de 70% ma rémunération.

Alors, le choix ne tient qu’à toi. En espérant, si tu fais partie de mes futurs lecteurs, que mes écrits te feront pour quelques heures du moins, voyager. Si tu es un futur auteur en herbe, alors lance-toi, jette-toi dans l’inconnue. N’aie pas de regret fonce !   J’espère avoir répondu a une ou plusieurs de tes questions, à très bientôt et passe une agréable fin de journée !