Sélectionner une page

TEMPS DE LECTURE : 3 Minutes

 

Bonjour à toi mon très cher liseur,

Aujourd’hui je m’attaque à un petit sujet qui me tient à cœur, car autour de moi, beaucoup de proche ne semble pas comprendre l’importance de l’écriture. Je parlerai donc sur cet article, que de mon vécu. 

LE COMMENCEMENT

 

Si, j’ai choisi d’écrire et d’espérer en faire un métier un jour, c’est, si vous avez lu ma présentation ICI, c’est que je n’ai pas vraiment d’autres choix. L’écriture est pour moi la meilleure manière d’échapper à mon présent difficile, remplie d’angoisses et de douleurs permanentes.

J’écris, beaucoup, peut-être même trop, car à force d’accumuler des projets d’écritures, je finis par me disperser. Mais ce n’est pas grave, car j’ai remarqué que plus j’avais d’idée, plus je me sentais bien. Alors si vous êtes dans le même cas de figure, n’hésitait pas. L’imagination, l’esprit, est ce qu’il y a de plus puissant contre les maux de la vie.

 

LES BÉNÉFICES ?

 

Écrire a eu beaucoup de bénéfice sur moi, pour commencer par mon vocabulaire qui jour après jour, à force de chercher de nouveaux synonymes plus tordus les uns que les autres, s’épaissit. D’ailleurs je vous conseille ce site si vous ne le connaissez pas, il est vraiment complet -> SYNONYMO.

La patience également, c’est en fat la première leçon que l’on apprend lorsqu’on souhaite se lancer dans une écriture de saga sur plusieurs années !

Ça me permet aussi de faire de nouvelle rencontre, des passionnés ou amateur, qui comme moi aime écrire, pour écrire et non pour les éventuels bénéfices « monétaires » qu’il pourrait y avoir derrière. 

La sociabilisation, l’ouverture d’esprit, l’élargissement de notre culture, de nouveaux intérêts que l’on peut porter à des choses qu’auparavant nous aurions jugé comme futiles ou une simple pertes de temps.

 

MON POINT DE VUE PERSONNEL SUR L’ÉCRITURE ?

 

Lorsque j’écris, je rentre dans mon univers. Je suis le seul maître à bord. Je décide de tous les évènements. Ça me donne comme un sentiment de toute puissance, de supériorité. Alors, je continue et continue jusqu’à ce qu’une histoire soit terminée et finissent par naitre entre mes mains.

Beaucoup de personne autour de vous aiment écrire, la plupart du temps en cachette. Il y en a, beaucoup plus que vous ne le croyez et il n’y a pas de stéréotype même de l’écrivain amateur. Il s’agit peut-être de votre parent la nuit, d’un de vos collègues, d’un livreur qui bégaye, d’une semi-racaille d’apparence qui cache au fond de lui une sympathie pour l’imagination et qui n’ose pas en parler de peur qu’on ne se moque de lui !

 

À RETENIR !

 

Nous sommes finalement nombreux à écrire, pour soi, mais donc aussi pour les autres. Il faut donc savoir, au préalable, ce que l’on souhaite créer. Une histoire qui nous appartient et que l’on veut ensuite partager ou simplement écrire pour vendre, car des codes existent pour réussir dans le monde de l’édition, je vous en parlerai prochainement.

En bref, c’est à vous de trancher, alors passer le cap et écrivez vos premières pages d’une éventuelle nouvelle, ou les premières lignes de vos chansons, il n’y a que du bon à en tirer, mais s’il vous plaît, pensez avant-tout que vous le faites pour vous et uniquement pour vous avant de vouloir vous vendre.  

À présent, j’écris, pour moi, avant tout, mais aujourd’hui, j’aimerais pouvoir partager mes histoires au plus grand nombre. Qui n’espère pas un jour qu’on le lise, après avoir passé des mois, si ce n’est des années à construire une histoire ?! C’est l’aboutissant que tout le monde souhaite ! Alors franchissez le cap et lisez mes histoires si l’envie vous viens.

 

J’espère avoir répondu a une ou plusieurs de tes questions, à très bientôt et passe une agréable fin de journée !