Sélectionner une page

TEMPS DE LECTURE : 4 Minutes

 

Bonjour à toi mon très cher liseur,

 

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une petite différence qu’il y a entre deux genres littéraires. Qu’un grand nombre de lecteurs et auteurs n’arrivent pas, pour la plupart, à comprendre : le genre fantastique ou fantasy ?

 

LES BASES

 

Eh oui, moi aussi quand j’ai commencé l’écriture, je ne savais pas qu’il y avait de différence. En réalité, je pensais même qu’il s’agissait d’un seul genre littéraire. Un premier mot français et l’autre traduit de l’anglais. Car oui, il y a de grandes différences à voir absolument si vous vous lancez dans l’écriture d’une histoire fantastique ou de fantasy. Voici donc, une définition qui les dissocies :

 

« Dans le genre fantastique, un élément paranormal fait irruption dans un contexte réel en suscitant la perplexité, voire l’effroi du lecteur.

La fantasy relève de l’irrationnel et est considéré comme quelque chose de normal ne suscitant aucune angoisse particulière.

La fantasy consiste en un genre littéraire qui convie le lecteur à entrer dans un univers magique. »

définition provenant du site lepigeondecoiffe.com

 

Au tout départ je voulais écrire ma propre définition, mais à la suite de mes recherches, j’ai trouvé celle que je vous ai citée ci-dessus. Elle tient en quelques phrases, toutes les idées que je désirais vous partager. Pourquoi réinventer le travail qu’une personne a déjà réalisé avec brio ? Alors voici son article qui traite du même sujet ICI en détaillant davantage le monde du genre fantasy.

 

Pour revenir sur cette définition, il faut donc bien dissocier ces deux genres qui ont une grosse distinction. Alors que l’un, le fantastique, immerge le lecteur dans un monde réel rempli de fait invraisemblable, l’autre, la fantasy, permet au lecteur de bien accaparer le monde dans lequel il s’apprête à être plongé.

Pour faire simple, l’un englobe une histoire réelle mélangée à un soupçon d’irrationnel, l’autre n’est qu’irrationnel.

 

MA SAGA FANTASY

 

Lorsque j’ai écrit ma saga Glam REYNE, je pensais me lancer dans une histoire fantastique. Cependant, au fil des pages, je me suis rendu compte que le héros principal était mené contre son gré dans un monde plus qu’imaginaire additionner à sa vie réel.
Un monde plus qu’irrationnel, remplie d’inconnus, autant au niveau des paysages, que des créatures aux pouvoirs, jusqu’à l’apparence même des personnages.

À cet instant, à la première centaine de pages, je me suis rendu compte que je travaillais sur une histoire complète de Fantasy.

 

QUELQUES EXEMPLES

 

Pour vous permettre d’imager les deux genres, je vous propose une liste exhaustive des œuvres de chaque genre qui m’aura le plus touché. 

Tout d’abord, dans le genre fantastique, il a l’incontournable histoire du labyrinthe de Pan. Des œuvres du grand Stephen KING comme Salem. La terrible histoire émouvante de la ligne verte et encore plein d’autre très connu.

Pour les histoires de fantasy ce n’est plus compliqué. Imaginer seulement celles-ci remplies de magie, de batailles, de personnage unique et vous aurez en tête une bonne dizaine de ses œuvres si spéciale. Le seigneur des anneaux, l’Hobbit, Harry Potter, Le Trône de Fer. Pour donner un dernier exemple qui est surement l’une des histoires que je préfère au monde, Conan le barbare, sans une once d’hésitation ! J’aurais pu

 

À RETENIR

 

Si vous voulez vous lancer dans l’écriture d’une saga, ne vous tromper donc pas de genre. Car c’est celui-ci qui vous permettra de bien classer votre histoire et attiré ainsi les lecteurs dans votre monde, dans vos idées et tous vos écris ! En somme, le travail d’une vie.

 

J’espère avoir répondu à une ou plusieurs de tes questions, à très bientôt et passe une agréable fin de journée !